Chapitre 22 : Si vis pacem para bellum

Mon traitement touche à sa fin, encore quelques jours de pilules en tout genre et je pourrai enchaîner avec des pilules naturelles. J’ai nommé : les compléments vitaminiques.
Quand j’étais petite, je dévorais des dizaines de livres par mois, je lisais partout, tout le temps, même en marchant. Ma libraire me réservait ses nouveautés chaque semaine et écoutait mes retours comme si j’étais Bernard Pivot. Je m’évadais dans la lecture. Un jour, elle me propose un nouveau roman : Harry Potter à l’école des sorciers. Je te prie de croire Cher Journal que je l’ai plié en 2 jours.
Je me suis fait happer par l’univers, j’avais en tête les moindres détails des moindres descriptions des moindres tenues des moindres personnages. Alors quand quelques années plus tard, le film est sorti au cinéma, j’étais extatique, je trépignais d’impatience de retrouver un de mes livres préféré sur grand écran. Ça n’a pas duré longtemps. Je ne comprenais pas. Pourquoi tout est différent ? Harry n’avait pas cette tête dans la mienne. Hagrid non plus. Mais… C’est qui ce « Ronne » ? Moi je l’ai toujours appelé Ron. C’est écrit Ron, je prononce Ron. Et depuis quand on dit Poudlard et pas Pouldard ? Ohlalalalala RIEN NE VA LES GARS ! Après de longues minutes d’adaptation pleines d’amers soupirs et de regards dédaigneux, je me suis fait à la situation tel le phasme dans une botte de foin.
Depuis que je suis en âge de lire, Cher Journal, je repère les mots compliqués / inconnus, je les happe, les transforme et les imprime dans un coin de ma tête, à ma manière. Autant te dire que quand j’ai lu la liste de compléments alimentaires et de plantes pouvant alléger mes symptômes, mon cerveau était en surchauffe.
Au fur et à mesure, je m’adapte et mémorise les mots comme « spiruline », « harpagophytum », « ravintsara », mais par contre je ne peux pas appeler autrement le ginkgo biloba que Gin To Beluga. C’est tout de même plus Premium : on n’est pas des bêtes.
Toujours est-il que tous ces compléments que je dois prendre « systématiquement au long cours » ( fin de citation ) ne sont pas donnés. Mais alors pas du tout ! Je rôde dans les allées de plusieurs parapharmacies pour étudier le marché : le prix au kilo est tellement cher que j’ai l’impression d’être sur un marché aux truffes. Ce ne sont pas des vitamines en fait, c’est de l’or engellulé !
En tant que jeune femme semi-dynamique ancrée dans mon époque et tributaire de la société capitaliste, je décide de pousser ma promenade jusque sur les internets. Et là, une chose que je ne soupçonne pas encore d’être ma nouvelle passion s’offre à moi : les sites de ventes privées de compléments alimentaires BIO. Je scrolle à l’infini sur des miniatures de pots illisibles aux noms imprononçables avec entrain et grande attention. Ces sites sont pour moi ce que les chevaux sont pour Omar Sharif : une passion. Parce que Cher Journal, je ne te parle pas de la boîte de 30 gélules à 25 euros comme partout dans Paris, je te parle de la même boîte à 6 euros ! LA MÊME BOÎTE.
Comme quoi, on a beau dire, mais la vie vaut vraiment le coup d’être vécue.
Une fois mon P.E.L. vidé, ma salle de bains ressemble à un bunker de survivaliste américain.
J’ai mes stocks.
Je suis prête. 

2 réflexions sur “Chapitre 22 : Si vis pacem para bellum

    1. C’était sur un site de ventes privées mais je ne recommande pas forcément car en comparaison je trouvais que les boites / marques achetées en pharmacie me correspondaient mieux. J’étais super contente sur le moment mais je n’ai jamais recommencé. Encore une fois : c’est différent pour chacun. Ce qui est sûr c’est que les prix : c’est la bamboche 😩

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s